Explorez le monde de la CultureTech à nos évènements digitaux, streaming les 11 – 13 juin

Explorez le monde de la CultureTech à nos évènements digitaux, streaming les 11 – 13 juin

Inscrivez-vous

« Google » et le troisième lieu

digital-trends-for-libraries-france-v2-1

« Google » et le troisième lieu

Dans le monde réel, nous avons appris à apprécier la notion de « troisième lieu », de proximité.

– Dans l’espace virtuel numérique, nous nous sommes habitués à considérer qu’un service distant et centralisé suffit à notre satisfaction. Par exemple Google pour obtenir des informations, Facebook pour le réseau social, Soundcloud pour le partage de musique, Instagram pour le partage de photos, Snapchat pour la sociabilité et le loisir, Amazon pour l’achat de livres, Spotify pour la musique, etc. Ce sont des solutions efficaces, fondées sur la puissance qui naît de la synergie. Au bout du compte, pourtant, ces solutions peuvent s’avérer moins satisfaisantes que nous ne le voudrions d’autant qu’elles sont truffées d’offres commerciales. C’est parfois sans importance. Vous êtes à la recherche d’une recette de pâtisserie et vous l’obtenez dès l’affichage de la première page de Google ; une relation éloignée met en ligne sur Instagram la photo d’une belle chute d’eau qu’elle admire ; C’est agréable et souvent c’est beau ! Nous obtenons une réponse immédiate, une satisfaction instantanée, et ce, très aisément.

La vraie richesse, cependant, exige de tisser des relations plus fortes et pérennes.

La bibliothèque n’est peut-être pas (doit-elle l’être, d’ailleurs ?) votre « meilleure amie ». Mais elle peut être un lieu où vous pouvez connaître des expériences qui changent la vie ou du moins qui font battre votre cœur un peu plus vite, où vous êtes émus, ou votre esprit s’aiguise, où votre curiosité est comblée.

La bibliothèque vous offre tout cela, aujourd’hui, dans ses locaux. Elle est le « troisième lieu », entre maison et travail. Un lieu où vous pouvez être vous-même, où l’on ne vous demande pas de payer. Seulement ressentir et apprendre. Mais les bibliothèques ne se sont pas encore un troisième lieu virtuel et numérique. Elles ont les moyens de le devenir. Et si beaucoup est fait, dans nombre de pays pour proposer une offre centralisée, comme les bibliothèque nationales numériques, nous sommes persuadés que ce devrait aussi être le cas des bibliothèques publiques, qui doivent proposer des troisièmes lieux virtuels de proximité.

Certains avanceront que l’ensemble de « l’internet libre » est de fait un troisième lieu virtuel ; on pourra leur répondre que le modèle économique de l’Internet est fondé sur les revenus de la publicité. Chacun est donc considéré comme un acheteur potentiel et les informations vous concernant sont stockées et utilisées dans ce contexte.

On sait que, même connectées, un grand nombre de personnes souhaitent interagir avec des êtres humains, dans leurs apprentissages, leurs loisirs, leurs lectures. Les bibliothécaires, ou les autres usagers de la bibliothèques, mis en relation par celle-ci ne sont-ils pas les mieux placés pour jouer ce rôle, dans le cadre d’une conférence, d’un atelier d’apprentissage, d’un club de lecture ? Adapter ces pratiques au niveau local permet aussi que les participants s’améliorent sans cesse, que le personnel de la bibliothèque apprenne à découvrir et à offrir de nouveaux services. La collectivité interagit donc de diverses manières pour trouver la meilleure solution et passer le relais aux nouvelles générations.

La bibliothèque de proximité agit ainsi physiquement et numériquement pour améliorer et affirmer la vie des individus et de la collectivité ; Elle se constitue elle-même comme le troisième lieu de l’avenir. Un troisième lieu numérique qui s’appuiera sur des applications conviviales, pour mettre en valeur l’activité numérique des citoyens.

Et quelle meilleure occasion que les vacances d’été pour découvrir votre bibliothèque, numériquement ou physiquement ?

Cet article de blog provient d’une série sur « les tendances numériques à venir pour les bibliothèques en 2016 ». Lire les autres articles ici :

Comment une bibliothèque peut-elle avoir plus d’impact sur son public?

Bibliothèques et numérique: les grandes tendances pour 2016

L’obsession du présent – Tendances numériques pour les bibliothèques

« Google » et le troisième lieu

LES TENDANCES NUMÉRIQUES 2016 DANS LES BIBLIOTHÈQUES : FACE À LA FÉODALITÉ NUMÉRIQUE, LE PARTAGE RÉEL

Le « Lab » et l’objectif de formation tout au long de la vie – Mettre en œuvre un environnement d’apprentissage

 

Recevez les dernières nouvelles dans votre boîte mail avec notre newsletter

Sélectionnez vos centres d’intérêt :